Reflets en rouge et blanc

7 février 2017 - 11:03

UMT et Groupama malgré le mauvais temps. Le calendrier premier mettait nos jeunes en vacances dès ce samedi 4, mais les intempéries des semaines précédentes n’avaient pas permis aux tournois d’avoir lieu ; deux d’entre eux étaient reprogrammés à ce samedi : UMT/Fair play à Gaillac pour les plus jeunes et un plateau Groupama à Saint-Sulpice pour les plus grands de l’École de rugby.

Dimanche 5, les seniors se déplaçaient à Saint-Girons… A l’arrivée, la réserve était orientée sur Castillon en Coursan parce que le terrain de Saint-Girons ne pouvait pas « supporter » 2 rencontres.

A Castillon, le terrain était de bonne qualité et le vent froid malgré quelques moments ensoleillés. Saint-Girons marquait un essai à la 11e minute (7-0), P. Bousquet nous permettait de réduire l’écart avec une pénalité à la 21e (7-3), juste avant l’essai de S. Combes : 10-7 (24e). Saint-Girons égalisait peu avant le repos : 10 partout.

La deuxième période était riche en pénalités accordées mais ratées ; celle que P. Bousquet réussissait à la 57e minute assurait la victoire.

A Saint-Girons, les flaques d’eau et la boue accueillaient les équipes dès le coup d’envoi : Alban sans nos plus mauvais souvenir n’a jamais été dans cet état ! les locaux lourds et toniques marquaient dès la 7e minute : 7-0 ; à la 25e c’est V. Ichanson qui passait la ligne : 7-5 ; avant le repos, une pénalité locale portait la marque à 10-5 ; à la 50e minute, c’est N. André qui filait à l’essai le long de sa ligne : 10-10 ; une pénalité pour Saint-Girons à la 59e les amenait en pénal touche et… après quelques secondes d’un mail où notre défense était bien mise à l’épreuve, l’arbitre filait entre les poteaux pour un essai de pénalité… bien rapide de l’air général ; nous nous inclinions donc 17-10 quand il y savait peut-être la place de faire mieux !

Dimanche 12, repos et dimanche 19, reprise du championnat avec la venue de Tarascon ; à Tarascon la réserve avait gagné 20-17 et la « Une » perdu 32-21.

Cette semaine, la famille Rugby a été encore éprouvée par le départ de Thierry Libourel, à Madame Libourel, à Marie-Christine, à Marc et Brigitte, à Guillaume, Julien, à Yan qui a porté le maillot rouge et blanc, et à toute la famille, les joueurs et les dirigeants redisent la part qu’ils prennent à leur peine et leur amitié.

Commentaires