Honneur – Ô rage pour Alban, Ô désespoir pour le TUC

16 novembre 2016 - 14:50

Sous une météo britannique et sur un terrain idéal pour un concours de ventri-glisse, le TUC, huitième, en plein doute après la claque reçue sur ses terres face à Bressols, accueillait le leader quasi-invaincu le Canton d’Alban (une seule défaite à Tarascon). Après avoir remis les pendules à l’heure face à La Saudrune, les Albanais venaient dans la ville rose avec la ferme intention de confirmer leur nouveau mais légitime statut de favori. (par Jérémy VdC, reporter amphibie)

Il y avait de la a tension dans l’air mais aussi sur terre dans le match des réserves. À deux minutes du terme, une violente bagarre générale se déclenche, signe que les joueurs avaient besoin de se réchauffer un peu plus. Les deux camps n’arrivant pas à se calmer, l’arbitre siffle alors la fin du match légèrement avant son terme, offrant ainsi la victoire à la « Dos » du TUC 18-13, et énervant un peu plus les joueurs albanais, qui mettent de longues minutes à se calmer, loin de l’arbitre et de leurs adversaires.

C’est après cet happy « Hand » et sur un terrain très glissant que débute la rencontre des équipes fanions. Malgré la savonnette servant de ballon, les deux formations proposent du jeu de passes. Les visiteurs sont les premiers à se créer une occasion d’essai, mais Bardon, après avoir pris l’intervalle, perd le ballon sur un plaquage à cinq mètres de l’en-but toulousain. Les Tucistes répondent timidement par une pénalité à cinquante mètres vent dans le dos, mais Moga voit sa frappe passer à côté des perches. Les Albanais prennent le jeu à leur compte, en pilonnant de nombreuses minutes la ligne d’en-but du TUC, suite à une superbe chevauchée de leur ailier le long de la touche. C’est finalement après une mêlée à cinq mètres en sa faveur que l’USCA trouve la faille par l’intermédiaire de son pilier R. André pour inscrire en force le premier essai de cette rencontre (0-7, 12’).
Les joeurs du TUC vont tirer parti d’une erreur des rouge et blanc peu après le renvoi pour recoller. Suite à une chandelle sur leurs quarante mètres, le demi d’ouverture Alliot profite de la mésentente albanaise à la retombée pour pousser l’ogive du pied sur une vingtaine de mètres et aplatir avec une superbe glissade sous les perches (7-7, 14’). Les locaux occuperont le camp adverse durant une vingtaine de minutes sans inscrire d’essai, ajoutant uniquement une pénalité peu avant la mi-temps (10-7).

Alban s’adapte mieux aux conditions

À la reprise, le déluge s’invite comme trente-et-unième acteur de ce duel âpre, obligeant les équipes à développer un peu moins le jeu au large et passer par des phases de pick’n’go. Le TUC débute avec un coup dur, la blessure d’Alliot, remplacé par le médaillé d’argent de boxe à Rio Oumiha, habituel ailier. Le Canton d’Alban met à profit les fautes des bleu et rouge pour recoller au score grâce à une pénalité de Pasturel, buteur après deux échecs de Valat un peu plus tôt. Les Toulousains semblent touchés, et l’USCA enfonce le clou en inscrivant un deuxième essai à la suite d’un superbe maul découlant d’une touche à cinq mètres, leur permettant de passer devant au tableau d’affichage (10-15, 57’).

Face à des locaux dépassés, les Albanais refont le même coup après l’heure de jeu, mais un en-avant du talonneur dans l’en-but empêche le score de grossir davantage. Ce n’est que partie remise, quelques minutes plus tard, à la suite d’une nouvelle faute toulousaine, le demi de mêlée visiteur Cabot, tout juste entré en jeu, joue vite une pénalité à trois mètres de la ligne pour plonger et rapprocher les Tarnais du bonus offensif (10-20, 65’). Le chemin de croix continue pour les rouge et bleu lorsqu’ils perdent Oumiha, qui se tord la cheville gauche en voulant relancer depuis ses vingt-deux. Malgré une fin de match à sens unique pour les visiteurs, ces derniers n’inscrivent pas d’essai supplémentaire et n’empochent donc pas le bonus, mais ont tout de même le sourire après que l’arbitre ait sifflé la fin du match. L’USCA conforte ainsi son fauteuil de leader après cette victoire, la septième en huit rencontres. Quant au TUC, il se devra de stopper la spirale négative, sous peine de devoir se battre pour sauver sa peau en Honneur.

Les réactions

Cyril Ricardo (joueur et arbitre de touche en réserve pour dépanner, co-entraîneur de l’équipe première d’Alban) :« On loupe une grosse occasion en première mi-temps. On se met la pression tous seuls, ils nous ont fait jouer contre le vent, ça a été dur de se dégager. En face il y avait une équipe valeureuse qui venait de perdre à la maison, on savait que ça allait être compliqué. On a bien résisté, on tourne à la pause avec trois points de retard. En seconde mi-temps on s’est facilité le jeu, avec un jeu au pied beaucoup moins défaillant, et devant, on a été très bons sur la conquête, on savait que c’était là qu’il fallait être les meilleurs, c’est comme ça qu’on a réussi à marquer. »

Clément Gaujal (talonneur d’Alban) : « C’est sûr, ça a été un match compliqué. Les conditions climatiques n’étaient pas là. En seconde mi-temps on avait le vent dans le dos, ça nous a bien aidé pour le jeu au pied, on a pu avancer, se dégager de notre camp. C’est plus facile de se mettre à jouer quand on est dans leur camp que dans le nôtre. Il fallait que ça paye devant, le cinq de devant a fait un gros match. On ne prend pas le point de bonus offensif, mais bon, la victoire c’est déjà bien. »

Jean Roddaz (entraîneur-joueur du TUC) : « On a fait ce qu’on a pu ! On a bien joué en première période, on a appliqué les consignes, c’est-à-dire faire beaucoup de ballons hauts chez eux, vu les conditions climatiques, c’est ce qui était demandé. Après en seconde mi-temps ça bascule sur un ou deux coups de pied un peu ratés, sur une pénal’touche qu’on ne trouve pas et ils marquent un essai deux minutes derrière. On a encore pété deux 10 aujourd’hui ; c’est le quatrième demi d’ouverture qu’on perd en deux semaines. Pour nous ça devient compliqué à ce poste. On va finir par jouer sans 10, à quatorze. Mais bon, on n’est pas loin, c’est une équipe meilleure que nous, c’est un peu moins grave que la semaine dernière. On n’est pas arrivés à sortir de notre camp, et puis on est tombés sur une équipe qui est très bien organisée, qui peut jouer devant, qui peut jouer au pied, qui peut jouer au large. Donc au final, on perd contre une équipe qui est meilleure que nous, tout simplement. »

Sofiane Oumiha (habituel ailier, demi d’ouverture d’un jour du TUC) : « On fait une bonne première mi-temps, malgré les conditions météos difficiles. Ensuite, on se relâche un peu en deuxième mi-temps, c’est dommage. Ma blessure ? J’essaye de relancer le ballon depuis derrière, sauf qu’il y a un seul trou sur le terrain, et je me le suis pris ! C’est une petite entorse apparemment, donc rien de trop grave. En plus, on m’a fait jouer à l’ouverture, je ne connaissais pas du tout. Mais bon, on va dire que c’est la faute du trou ! »

La feuille de match
Au stade Alain Coulon de Toulouse (31) :
Toulouse Université Club 10-20 Union Sportive du Canton d’Alban (mi-temps : 10-7)
Arbitre : Jean-Marc Tartini (Midi-Pyrénées)

Pour le TUC : un essai d’Alliot (14’), une pénalité (30’) et une transformation (14’) de Moga
Carton blanc : Rey (anti-jeu, 25’)

Pour Alban : trois essais de R. André (12’), Bel (57’), Cabot (65’), une transformation de Valat (12’), une pénalité de Dasturel (48’)
Carton jaune : Valat (en-avant volontaire, 17’)

Évolution du score : 0-7, 7-7, 10-7 ; 10-10, 10-15, 10-20

Les compositions

Toulouse UC : Moga ; Chieux, Royo, Dostes, Goiran ; Alliot (o), Prunet (m) ; Seltzer, Rey, Bidondo ; Broqua, Ducros (cap) ; Velarde Alvarez, Izard, Moreau
Remplaçants : Duclos, Murat, Faille, Dorval, Bonnemayre, Delque, Oumiha
Entraîneurs : Stéphane Brusset, Jérôme Guiraud, Jean Roddaz
Buteurs : Moga (pénalités : 1/3, transformation : 1/1), Alliot (drop : 0/1)

Canton d’Alban : Pasturel ; André N., Donadille (cap), Gutierrez, Rabaud ; Galonnier (o), Valat (m) ; Fontaynes, Cambon, Pousthomis ; Bardon, Ichanson ; Maynadier, Gaujal, André R.
Remplaçants : Bel, Maurel, Marques, Massié, Cabot, Milhau
Entraineurs : Cyril Ricardo et Cyril Mercadier
Buteurs : Valat (pénalité : 0/1, transformation : 0/1), Dasturel (pénalités : ½, transformation : 0/1), N. André (transformation : 0/1)

 

Source Rugby Amateur du 16/11/2016

Photos pour RugbyAmateur.fr de Jérémy VdC

Commentaires